FANDOM


Venom

Première Apparition : Web of Spider-Man #18 (09/1986) (incognito) - Amazing Spider-Man #299 (04/1988)

Son sens arachnéen du danger attira un jour Spider-Man dans un engin qui le télétransporta dans une galaxie lointaine sur Battleworld, où le divin Beyonder organisa des Guerres Secrètes opposant des super-héros à des super-criminels.
Après divers événements, le costume du Tisseur commençait à se déchirer, mais Thor lui proposa d’aller dans une salle des machines où un engin lui avait refait une cape et un casque.
L’Araignée essaya un appareil, dont sortit une boule noire qui lui recouvrit progressivement le bras puis tout le corps, lui formant un nouveau costume ressemblant à celui porté par la nouvelle venue Spider-Woman II.
Il ne tarda pas à réaliser que ce nouveau costume avait des propriétés étonnantes (il générait sa propre toile, se rétractait sur ordre mental…) et que c’était en fait une autre machine que ses amis utilisaient.
À la fin des Guerres Secrètes, il fut ramené à Central Park. Il alors retrouva sa vie mais manifesta vite des signes de fatigue (il était exténué en permanence alors qu’il dormait souvent longtemps).
D’autre part, lors d’un combat, le Puma évoqua le fait que ses toiles étaient organiques.
Cela, ajouté au fait que Parker commençait à avoir du mal à forcer son costume à s’enlever, le convainquit d’aller consulter Mr Fantastic pour qu’il l’analyse, ce qui fut fait avec une conclusion stupéfiante : il s’agissait en fait d’un symbiote évolué qui tentait de s’unir à lui physiquement et mentalement (c’était lui qui causait sa fatigue en prenant possession de lui durant son sommeil, en quête d’adrénaline) !
Le Dr. Richards parvint de justesse à le lui retirer grâce à un fusil sonique et son beau-frère Johnny Storm utilisa ses pouvoirs de Torche pour l’empêcher de s’enfuir.
Le Symbiote fut ainsi détenu sous la surveillance des Fantastiques.

Un peu plus tard, le Capitaine de police Jean DeWolff fut assassinée par le Rédempteur.
Un certain Emil Gregg avoua sa culpabilité au journaliste Edward Brock du Daily Globe, qui publia une série d’articles à son sujet.
Mais la véritable identité du meurtrier était le sergent Stan Carter, et quand l’Araignée le démasqua, Brock fut discrédité.

Plus tard, le Symbiote s’échappa et fondit sur Spider-Man, mais celui-ci arriva à s’en débarrasser grâce au son des cloches d’une église.
La créature survécut et fusionna avec Eddie Brock, venu prier avant de mettre fin à une vie brisée par le discrédit (mais aussi par le cancer, mais nous ne le saurions que bien plus tard).
Elle lui transmit les pouvoirs et les souvenirs de son précédent hôte, ainsi que la capacité de contourner son sens arachnéen du danger.
Ils firent un test en poussant Peter sur les rails du métro, puis en le faisant tomber d’un immeuble qu’il escaladait, le tout sans qu’il voie la menace venir.
Peu après le mariage de Parker avec Mary Jane Watson, ils pénétrèrent dans leur domicile et terrorisèrent la rouquine, qui fut traumatisée au point de convaincre Peter, à son retour, de déménager et de ne plus jamais porter son costume noir (la Chatte Noire lui en ayant fait une réplique en tissu car elle le trouvait plus sexy) !

Spider-Man retrouva Venom, puisque c’est ainsi qu’ils se firent appeler, et sortit, non sans mal, vainqueur de la confrontation, en forçant le symbiote à épuiser sa matière organique en toiles.
Red Richards conçut une cellule adaptée à Venom qui fut transféré à la Voûte, prison pour super-vilains, dont il put cependant sortir grâce à un pouvoir de mimétisme qui lui permit de tuer un gardien, Hugh Taylor.
Il regagna New York mais ne trouva chez les Parker que la Chatte Noire, elle aussi à la recherche de Spidey.
Il lui infligea des blessures à la fois physiques et mentales, lui apprenant que Peter était marié, ce qu’elle ignorait puisqu’elle rentrait tout juste d'un long séjour en Europe.
Eddie (incognito) retrouva son ennemi chez sa tante May, où il lui lança un défi (en fait, il le menaça de retourner voir Mary Jane s'il demandait de l’aide) pour leur ultime combat du lendemain.
Cette fois, l’Araignée battit Venom en persuadant le Symbiote de quitter le corps de Brock pour le rejoindre lui, ce qui ne fit que l’étourdir car la fusion étant trop avancée pour qu’il puisse à nouveau changer d’hôte.

La fois suivante, Styx et Stone se mêlèrent au combat dans le but de tuer Spider-Man, mais Styx, dont le contact est mortel, heurta Venom, dont le Symbiote sembla alors mourir.
Brock fut alors incarcéré à Ryker’s Island, où il partagea la cellule de Cletus Kasady, tueur psychopathe en série multirécidiviste, jusqu’au moment où le Symbiote, remis du coma dans lequel il était en fait, revint fusionner avec lui, laissant dans le sillage de leur évasion une graine de symbiote dans la cellule.
Celle-ci infecterait un peu plus tard le sang de Cletus qui deviendrait ainsi Carnage.
Venom captura Spider-Man et l’emmena sur une île déserte où il s’amusa à le pourchasser, jusqu’à ce que l’Araignée mette en scène sa mort dans un habile stratagème et en profite pour s’enfuir.

Quand Carnage fit son apparition et commença à semer la mort et la destruction, Spider-Man dut faire appel à Venom pour l’aider à le vaincre, mais une fois le symbiote de Kasady neutralisé, il fit de même avec celui de Brock, renforçant la haine de celui-ci, déjà décuplée par le subterfuge de sa prétendue mort…
Après d’autres affrontements, Venom finit néanmoins par perdre l’envie de dévorer son cerveau et alla jusqu’à conclure un pacte de non-agression avec le Tisseur quand celui-ci l’aida à sauver la vie de son ex-femme Ann Weying alors-même qu’il venait de kidnapper ses parents Richard et Mary (qui n’étaient en fait que des androïdes envoyés par le Caméléon pour découvrir l’identité de Spider-Man, mais cette révélation ne viendrait que plus tard), et il partit à San Francisco pour y changer de vie et y protéger les innocents.
L’Araignée l’y rejoignit néanmoins et l’y aida dans une affaire d’exploitation des sous-sols mais aussi pour affronter cinq créatures issues de graines de symbiote prélevées de force sur Venom.
Ce dernier avait entre-temps réussi à échapper au Jury, groupe de super-gardes dirigé par le père de Hugh Taylor, mais l’équipe s’en prit ensuite à Spider-Man, jugé responsable de la création de Venom.

Spider-Man Unlimited - Venom

Dans le jeu Spider-Man Unlimited

Spider-Man Unlimited - Venom

Dans le jeu Spider-Man Unlimited

Spider-Man et Venom refirent alliance quand Carnage s’évada et s’allia à Shriek, au Spider-Doppelgänger, à Carrion et au Bouffon Noir pour semer le chaos.
Pour vaincre cette redoutable bande, le Tisseur fit également équipe avec la Cape et l’Épée, puis la Chatte Noire, Morbius le vampire vivant, Firestar des New Warriors, Captain America, Nightwatch, Deathlok et Iron Fist.
Durant cette crise, Venom fut torturé par Carnage qui affaiblissait son symbiote en le suspendant au dessus d’un feu et en lui imposant les rayons soniques de Shriek, mais les vilains finirent par être vaincus.

Plus tard, après bien des aventures, Venom fut battu par Scarlet Spider qui fit incarcérer séparément Brock et son symbiote.
Quand ceux-ci se retrouvèrent, Venom se remit en question devant la violence dont il faisait parfois preuve.
Ils aidèrent Spider-Man et Scarlet Spider à empêcher l’invasion de la Terre par une armée de symbiotes appelée par celui de Brock quand celui-ci l’avait repoussé pour prendre du recul, et leur fusion fut plus profonde au terme de cette affaire.

À un moment, le symbiote de Brock fusionna avec Ann Weying, mais à la sortie de cette expérience celle-ci fut traumatisée, ce qui la pousserait par la suite au suicide.
Plus tard, une violente explosion secoua Venom au point de lui faire oublier l’identité civile de Spider-Man !
Il réabsorba ensuite le symbiote de Kasady, qui s'en trouva un autre dans la Zone Négative et connut à son tour les joies de la paternité (le rejeton en question fusionnant avec un policier, Carnage essaya en fait plutôt de s'en débarrasser).
Après avoir momentanément rejoint les Sinistres Six, Venom fut divisé par le Sénateur Ward qui tentait de comprendre la nature de sa relation symbiotique extra-terrestre, et puis la créature prit le dessus sur son hôte, le délaissant pour assouvir sa soif d'adrénaline.
Brock révéla alors à Spider-Man qu'il avait un cancer en phase terminale.

Lors d'une bataille contre l'Araignée, Venom perdit un bout de langue, qui fut récupéré et manipulé par des scientifiques basés en Arctique, qui en extrairent un nouveau symbiote.
Celui-ci s'échappa, fusionna avec la jeune Patricia Robertson, et regagna New York en passant par le Canada.
Peu après, Eddie décida de se séparer du Symbiote, qui finit entre les mains du Scorpion.
Depuis, un contact avec Mr Negative a vu Brock développer un organisme comparable au Symbiote, qui le transforma en Anti-Venom, puis il fut amené à devenir le successeur de Toxin.

Pouvoirs: Ayant partagé le corps de Spider-Man, le symbiote en a transmis à Brock les caractéristiques, ce qui rend Venom plus fort que Spider-Man puisqu'à la base, Brock est plus musclé que Parker.

Force surhumaine: capable de soulever ou presser presque douze tonnes.

Adhérence aux parois: peut coller aux surfaces, tout comme l'Araignée, pour grimper aux murs ou ramper aux plafonds.

Neutralisation du Spider-Sens: le symbiote de Venom sait tout sur son précédent hôte et connaît ainsi le fonctionnement de son instinct du danger. Il s'est donc adapté pour le contourner, c'est pourquoi Spider-Man ne peut anticiper ses attaques, auxquelles il est d'autant plus vulnérable.

Camouflage: le symbiote est capable de modifier son apparence, ce qui lui permet de modeler des vêtements ou de se fondre dans le décor, devenant quasiment invisible.

Toiles: lorsqu'il servait de costume à Spider-Man, le symbiote a vite appris à remplacer ses lance-toiles. Il a conservé cette faculté lorsqu'il fusionna avec Brock, lui permettant donc de produire de la toile. Celle-ci est donc organique et fait partie de lui, aussi ne peut-il pas en utiliser trop sous peine de s'affaiblir. Elle lui sert néanmoins à se déplacer d'immeuble en immeuble, principalement. Pour être précis, ces fils en polymère adhésif organique peuvent être projetés à 20 mètres, ont une résistance à la traction de 55Kg/mm² et, n'étant pas autonomes ou indépendants du symbiote en lui-même, se décomposent en trois heures s'ils sont séparés de leur source (ne pouvant se régénérer par la force vitale de la créature, ils sèchent).

Autres particularités: le symbiote est amphibie, se reproduit asexuellement une fois par génération et peut localiser sa progéniture (Carnage a cependant réussi à annuler cette faculté de localisation, car être né sur Terre lui a conféré des pouvoirs inédits). Il se nourrit des déjections corporelles et de l'adrénaline de son hôte.

Faiblesses: Venom est très sensible au feu et aux ondes sonores car le symbiote ne peut les supporter.