FANDOM


Spider-Man Unlimited est un comic-book giant-sized et anthologique lancé par Marvel en 1993 pour compléter le programme des quatre mensuels déjà dédiés à Spider-Man.
Trimestriel, son format n'est pas sans rappeler celui des Annuals.

À noter que c'est aussi le titre original américain de la série d'animation Les Nouvelles Aventures de Spider-Man, datant de 1999 et dont est d'ailleurs tirée la seconde mouture de ce comic, et d'un jeu vidéo pour appareils mobiles lancé en 2014.

Histoire éditoriale Modifier

Volume 1 Modifier

Spider-Man Unlimited (vol.1) 01

La série commence en mai 1993 pour ouvrir le crossover Maximum Carnage, qui touche également les quatre séries mensuelles du personnage.

Trimestrielle, c'est une revue "giant-sized" de 64 pages regroupant plusieurs histoires dont une principale d'environ 25 pages, une back-up de 22 pages et une histoire courte de 8 pages. Parfois, certains numéros se concentrent sur une seule histoire qui s'étale alors sur une cinquantaine de pages. Enfin, les derniers numéros voient leur pagination revue à la baisse et ne présentent plus qu'une histoire, de 38 ou 39 pages.
Notons également que les premiers numéros sont imprimés sur papier glacé, conférant à la série un aspect "deluxe".

Les récits principaux des premiers numéros sont écrits par Tom De Falco et dessinés par Ron Lim, puis divers auteurs et artistes se succèdent, de même que sur les récits annexes.
Les numéros 13 à 20 sont mis en image par Joe Bennett, après quoi Mike Deodato Jr. prend le relais pour les deux derniers.

Un certain nombre des histoires courtes s'évertue à mettre au premier plan des personnages secondaires de Spider-Man, comme Cardiac, Annex, Steel Spider, Flash Thompson ou encore Mary Jane.

Spider-Man Unlimited (vol.1) 11

À partir du numéro 7, la série est prise dans la toile de La Saga du Clone, plusieurs numéros faisant même office d'épilogue grand-format à certains crossovers comme Le Mystère Kaine ou L'Exil.
Ben Reilly prend une place de plus en plus importante dans la série, notamment en novembre 1995 où, à l'instar des autres séries Spider-Man, la série est temporairement retitrée Scarlet Spider Unlimited, puis quand Ben remplace Peter Parker dans le rôle de Spider-Man.
Peter revient à partir du numéro 15 de février 1997.

La série s'arrête à la fin 1998 avec son numéro 22, l'éditeur ayant décidé de réduire le nombre de ses publications (The Spectacular Spider-Man et The Sensational Spider-Man sont également interrompus).


Volume 2 Modifier

Spider-Man Unlimited (vol.2) 01

En décembre 1999, la série animée Les Nouvelles Aventures de Spider-Man est déclinée en comic-book, titre écrit par Eric Stephenson et dessiné par Andy Kuhn.

Les deux premiers numéros, ainsi que le numéro spécial "1/2" publié par le magazine Wizard, retranscrivent les événements des premiers épisodes animés, puis le comic propose des histoires originales inédites.

De même que le dessin animé, le titre est rapidement interrompu, faute de ventes et Marvel étant en difficulté financière. Le numéro 5 d'avril 2000 est donc le dernier.


Volume 3 Modifier

Spider-Man Unlimited (vol.3) 14

En mars 2004, le titre est relancé en tant que revue anthologique, chaque numéro étant composé de deux histoires courtes de 11 pages, le plus souvent dans le but de servir de tremplin à des auteurs et artistes débutant dans le milieu.
Plusieurs histoires accueillent cependant de grands noms de la profession, qui assurent également l'intérêt des fans par des couvertures remarquées.

La série est publiée à un rythme bimestriel et dure 15 numéros, s'arrêtant en juillet 2006.


Publication en France Modifier

Semic a publié timidement une partie des premiers numéros, notamment ceux s'inscrivant au sein des crossovers comme Maximum Carnage. Lorsque Marvel France prend le relais, cette frilosité perdure et seule une poignée d'histoire est ainsi traduite, dans le bimestriel Spider-Man Extra.

La deuxième série demeure totalement inédite en français.

Concernant la troisième série, Panini a publié à l'occasion quelques épisodes dans sa revue Spider-Man (vol.2) (n°55 à 102, et Hors Série 24).
Le magazine Comic Box présente également quelques histoires.

Volume 1 Modifier

  • #01 (récit principal) dans Spider-Man (Version Intégrale) n°11
  • #01 (back-up) dans Strange Spécial Origines n°289
  • #02 (récit principal) dans Spider-Man (Version Intégrale) n°14
  • #03 (back-up) dans Nova n°208
  • #05 (back-up) dans Nova n°209
  • #08 dans Strange n°320
  • #09 dans Spider-Man (Version Intégrale) n°21
  • #10 dans Spider-Man (Version Intégrale) n°23 et réédité dans Spider-Man Extra n°1
  • #11 (histoire courte) dans Spider-Man Extra n°3
  • #12 dans Spider-Man Extra n°7
  • #14 dans Spider-Man Extra n°7-8

Les deux épisodes faisant partie de Maximum Carnage ont été réédités dans les albums du même nom, dans la gamme Marvel Vintage de Panini.

Volume 3 Modifier

  • #01 (1re histoire) dans Spider-Man (vol.2) n°55
  • #01 (2e histoire) dans Comic Box (vol.2) n°2
  • #02 (1re histoire) dans Spider-Man (vol.2) n°61
  • #02 (2e histoire) dans Spider-Man (vol.2) n°61 et réédité dans Spider-Man HS 24
  • #03 (1re histoire) dans Spider-Man HS 24
  • #03 (2e histoire) dans Spider-Man (vol.2) n°92
  • #04 (1re histoire) dans Spider-Man (vol.2) n°92
  • #04 (2e histoire) dans Spider-Man (vol.2) n°93
  • #05 (1re histoire) dans Spider-Man (vol.2) n°101
  • #06 (1re histoire) dans Comic Box (vol.2) n°2
  • #12 (1re histoire) dans Spider-Man (vol.2) n°102
  • #14 (1re histoire) dans Spider-Man (vol.2) n°93