FANDOM


Spider-Man - Costume d'occasion

Première Apparition : Amazing Fantasy #26 (07/1965)

Vers le début de sa carrière, Spider-Man fut pris pour cible par J. Jonah Jameson de manière plus virulente que d'habitude lorsque le scientifique Spencer Smythe proposa à l'antipathique éditeur les services de son robot Anti-Araignée.
La créature robotique parvint à immobiliser l'Homme-Araignée mais, le temps que Jameson et Smythe arrivent eux-mêmes sur place, le Tisseur parvient à se libérer et, pour duper son ennemi, il retira son costume qu'il remplit alors de toile pour servir de leurre.
Le stratagème réussit mais, dans l'affaire, le jeune héros se retrouva privé de costume.

En effet, il n'en avait alors qu'un seul exemplaire de rechange et, malheureusement pour lui, il se trouve que sa Tante May l'avait trouvé dans ses affaires ; et même s'il prétendit alors qu'il s'agissait d'un déguisement destiné à une blague, elle le confisqua de peur que ça tourne mal.
Incapable de trouver où elle l'avait caché, et ignorant ce que Jameson avait fait de l'autre, Peter dut trouver une solution de rechange, et c'est ainsi qu'il dut se résoudre à acheter une contrefaçon dans une boutique de déguisements.
Ce costume était une reproduction fidèle, mais n'était pas fabriqué de la même matière que les vrais, et c'est ainsi que notre jeune justicier découvrit à ses dépens que les gants, les bottines, et même le masque, ne tenaient pas en place, glissant au gré de ses mouvements acrobatiques !

Mais à quelque chose malheur est bon : pour contrevenir à cette infortune, Spider-Man utilisa sa toile pour faire adhérer ces éléments ; or, peu après, il fut assommé par le Bouffon Vert, qui voulut alors profiter de cette occasion pour démasquer son ennemi.
Le masque étant solidement fixé sur le visage du jeune homme, la toile ne perdit sa consistance qu'après le réveil de l'Araignée et c'est ainsi que son identité secrète fut préservée...

Cependant, une autre mésaventure attendait l'adolescent Monte-en-l'air : suite à une baignade pour le moins involontaire, le pauvre s'aperçut avec stupeur que le costume commençait à rétrécir !
Peter parvint tant bien que mal à ôter ce déguisement d'occasion, et jura alors ses grands dieux que jamais plus on ne l'y reprendrait à en porter !

Mais comme rien ne se passe jamais comme prévu avec la veine de Parker, l'histoire le ferait mentir à au moins deux reprises, dont une en Allemagne pour le moins épique...