FANDOM


Spider-Man

Première Apparition : Amazing Fantasy #15 (08/1962)

À la disparition de ses parents Richard et Mary Parker, le jeune Peter fut confié à son oncle Ben, frère de Richard, et à sa tante May. Considéré par ses camarades comme un rat de bibliothèque à cause de son sérieux et de sa timidité, Peter n'eut pas vraiment d'amis durant sa scolarité.
Un jour, alors qu'il assistait à une expérience sur la radioactivité, il ne se rendit pas compte qu'une araignée traversait le faisceau produit par les machines. Avant de succomber aux radiations, elle le mordit et lui transmit ainsi quelques caractéristiques de son espèce. Il ne tarda en effet pas à se découvrir la faculté d'adhérer aux parois, mais aussi celle de pressentir le danger, et ses autres caractéristiques physiques (force, agilité, vitesse) étaient désormais proportionnellement aussi élevées que celles des araignées.
Décidé à utiliser ce don pour gagner de l'argent, Peter se confectionna un costume pour masquer son identité et, grâce à son génie scientifique, des bracelets projetant du fluide arachnéen en fil de soie. Il connut un succès phénoménal sous le pseudonyme de Spider-Man, l'étonnant Homme-Araignée, et ne daigna pas arrêter un voleur qui aurait pourtant été largement à sa portée.
Peu après, son oncle Ben trouva la mort lors du cambriolage de sa maison, et quand Peter retrouva l'assassin de celui qui avait été son second père, il réalisa qu'il s'agissait du même voleur qu'il aurait pu arrêter. Il fit alors le vœu de racheter sa faute en combattant le crime, mais pensait continuer à gagner sa vie par le spectacle. Or, J. Jonah Jameson, éditeur du Daily Bugle, entama une campagne de diffamation contre lui, si bien qu'il dut arrêter de se produire.
Peu rancunier, Spider-Man sauva la vie du fils de son ennemi, le pilote d'essai John Jameson, lorsque la capsule de celui-ci perdit son unité de guidage. Craignant que Spider-Man en tire la gloire due à son fils, Jonah prétendit que Spider-Man était responsable de l'incident.
Pour résoudre ses problèmes, Spider-Man soumit sa candidature aux Quatre Fantastiques mais ne fut pas retenu.
Le Caméléon, criminel utilisant des déguisements pour commettre ses forfaits en toute impunité, se fit passer pour Spider-Man, le faisant passer pour un criminel, mais sa victime parvint à retourner la situation.
Lorsque le Vautour, voleur volant, commença à faire des siennes, Spider-Man réalisa qu'il était le plus à même de réussir à prendre des clichés du criminel ; il décida alors de devenir photographe occasionnel pour le Now Magazine car son éditeur J. Jonah Jameson paierait ainsi à son insu celui sur lequel il aimait tant s'acharner.
Inutile de dire que Spider-Man vint à bout du Vautour, et de nombreux autres criminels par la suite !

Parmi ceux-ci se distingua dans un premier temps le Dr Octopus, génie scientifique doté de bras téléscopiques, qui lui donna bien du fil à retordre en lui infligeant sa première défaite notable, puis en formant une coalition de super-vilains, les Sinistres Six.
Il fut également le premier à le démasquer, même s'il n'y crut alors pas, et il envahit sans le savoir sa vie personnelle lorsqu'il se rapprocha de Tante May.
Pire encore, il causa la mort du frère de Betty Brant, petite amie de Peter à l'époque, puis du capitaine de police George Stacy, un de rares alliés de l'Homme-Araignée dans les forces de l'ordre et surtout père de sa fiancée Gwen Stacy...

L'autre grand ennemi de Spider-Man dans ses premières années fut le Bouffon Vert, super-criminel masqué dont il n'apprit la véritable identité que lorsque celui-ci, ayant découvert la sienne et le tenant à sa merci, la lui révéla lui-même.
Il s'agissait en fait de Norman Osborn, père de son meilleur ami Harry, et, si le dénouement de cette aventure lui fit perdre tout souvenir de cet aspect de sa vie, il retrouva quelque temps après la mémoire et frappa son ennemi en plein cœur en causant la mort de Gwen... avant de périr de ses propres armes dans la bataille qui s'ensuivit.

La mort de Gwen bouleversa Peter, qui trouva du réconfort dans les bras de sa fidèle amie Mary Jane Watson dont il se rapprocha alors quelque peu, mais elle eut tout autant d'effet sur leur professeur de sciences Miles Warren, qui en était secrètement amoureux et, tenant Spider-Man pour responsable de son trépas, bascula dans la folie en adoptant l'identité costumée du Chacal et en mettant au point une technique de clonage.
Ainsi, il donna naissance à une copie conforme de la jeune femme, mais aussi à une de Peter Parker dans le cadre de son plan de vengeance. En découvrant les pouvoirs arachnéens de ce dernier, il orchestra un affrontement entre les deux Araignées, mais au cours du combat, une explosion provoqua la mort du clone ainsi que celle de Warren, le clone de Gwen décidant pour sa part de quitter la ville pour démarrer une nouvelle vie.

The Other Variant 1

Variant Cover pour The Other

Spider-Man Unlimited - Spider-Man

Dans le jeu Spider-Man Unlimited

Avec le temps, Peter en vint à demander Mary Jane en mariage mais essuya un refus suivi d'une période où la jeune femme quitta la ville. C'est alors que, sous son avatar costumé, il rencontra la Chatte Noire, cambrioleuse dont les motivations l'émut et qui se rangea de son côté notamment lors d'une guerre des gangs entre le Dr Octopus et le Hibou.
Ils développèrent une relation qui trouva ses limites lorsque Spider-Man réalisa que Felicia, alias la Chatte Noire, ne portait aucun intérêt à l'homme derrière le masque, et ce même après qu'il lui révéla son identité.
Leur rupture coïncida plus ou moins avec le retour de Mary Jane en ville, celle-ci ayant une explication avec Peter au cours de laquelle elle révéla connaître son secret depuis toujours, puis où elle laissa tomber son propre masque de fêtarde insouciante, dévoilant la triste histoire de sa famille.
Leur relation repartit alors sur des bases plus solides et, lorsque Peter lui redemanda sa main, Mary Jane finit par accepter, mais leur vie de jeunes mariés fut perturbée par l'ultime chasse de Kraven. En effet, ce vieil ennemi de l'Araignée las de ses humiliantes défaites lui tendit un piège et l'enterra vivant avant de s'approprier son costume pour mener une justice expéditive en son nom afin de se sentir supérieur. Lorsque le véritable Spider-Man sortit de sa tombe, Kraven refusa de l'affronter et lui orchestra une distraction pour se donner le temps de mettre fin à ses jours.


Quelque temps plus tôt, lorsqu'un événement cosmique connu sous le nom de Guerres Secrètes avait vu s'affronter un certain nombre de super-héros et de super-vilains, Spider-Man avait utilisé une machine de technologie extra-terrestre pour raccommoder son costume endommagé, mais ce qui en était sorti pour le rhabiller était un costume non seulement intelligent mais bel et bien vivant, en fait un symbiote dont il ne découvrit la nature que quelque temps après avoir regagné la Terre.
Rejetée, l'entité s'échappa et s'allia au journaliste déchu Eddie Brock, tombé en disgrâce indirectement à cause de l'Homme-Araignée, et ensemble ils formèrent la créature nommée Venom, qui devint le pire ennemi de Spider-Man car non seulement il le surpassait physiquement, mais le symbiote ayant eu Peter comme hôte en connaissait tous les secrets.
C'est ainsi qu'il traumatisa notamment sa jeune épouse et le captura sans mal, néanmoins Peter put l'emporter par la ruse. Au fil de leurs affrontements suivants, il détecta chez Venom un certain sens de la morale, et suite à un concours de circonstances ils furent finalement amenés à conclure un pacte de non-agression.
Ils avaient en effet dû s'allier face à une menace commune lorsqu'il s'était avéré que le symbiote avait donné naissance à une progéniture qui avait fusionné avec un assassin psychopathe pour former le dénommé Carnage.

Une autre menace majeure de cette période fut Harry Osborn qui, investi à plusieurs reprises de la folie du Bouffon Vert, menaça en plusieurs occasions la vie des Parker, mais au final, sa dernière offensive le vit périr des effets du sérum lui conférant sa force, non sans qu'il ait pu retrouver ses esprits assez longtemps pour sauver la vie de Mary Jane et faire la paix avec celui qui était son meilleur ami.
Toutefois, sa mort survient trop tard pour empêcher la réalisation d'un plan programmé : le Caméléon envoya des androïdes à l'image de Richard et Mary Parker infiltrer la vie familiale de Peter, celui-ci étant notoirement connu pour être le photographe attitré de l'Homme-Araignée et ayant supposément avec lui une relation suffisamment privilégiée pour connaître sa véritable identité.
Ainsi, avec le temps, ils gagnèrent sa confiance et il leur révéla son secret, mais le plan n'aboutit pas puisque, une fois l'imposture éventée, les androïdes furent détruits avant d'avoir pu partager leur découverte avec leur commanditaire.


Ébranlé par ce nouveau coup dur, Peter réagit très mal lorsque Tante May fit une attaque cardiaque qui la plongea dans le coma, et qu'il se retrouva face à son clone, supposé mort depuis déjà cinq ans.
Le retour du clone, qui devint à son tour un héros sous le nom de Scarlet Spider, s'accompagna de celui du Chacal, ainsi que de l'entrée en scène d'un certain Kaine qui s'employa à éliminer des super-vilains tels que le Dr Octopus ou le fils de Kraven.
Dans toute cette agitation, la seule chose positive qui arriva à Peter fut d'apprendre que Mary Jane était enceinte, mais de son côté Tante May finit par s'éteindre, non sans avoir pu partager quelques ultimes instants précieux avec son neveu.

Le mystérieux Kaine se révéla finalement n'être autre que le tout premier clone, dégénéré, de Peter, tandis que Ben Reilly, alias Scarlet Spider, fut révélé au cours d'un test comme étant l'original tandis que Peter s'avérait n'être que son clone !
Après avoir mis un terme au plan du Chacal, qui y perdit la vie, Spider-Man et Scarlet Spider finirent par s'entendre et Peter décida de démarrer une nouvelle vie à Portland avec Mary Jane, laissant le soin à Ben de reprendre à son compte l'identité de Spider-Man.
Là-bas, il fut exposé à des radiations qui lui ôtèrent ses pouvoirs, mais ceux-ci finirent par revenir progressivement avec le temps, et le couple revint à New York par un concours de circonstances. Peu après, Norman Osborn fit son grand retour et révéla avoir orchestré toute cette saga du Clone jusque dans ses moindres rebondissements, et lorsqu'il causa la mort de Ben celui-ci s'avéra effectivement n'être que le clone, Peter étant donc bien l'original.

Dès lors, Osborn s'imposa dans la vie New-Yorkaise comme un magnat intouchable, redoutable calculateur qui put mettre à prix la tête de Spider-Man par une simple provocation, et c'est ainsi que le Tisseur de Toiles dut recourir à de nouvelles identités costumées pour laver sa réputation.
Dans cette sombre période, où Mary Jane perdit même son bébé lors de l'accouchement, le seul aspect positif apparut lorsque Peter retrouva sa tante May, dont la mort se trouvait n'être qu'une autre manipulation d'Osborn.


Peu après, Mary Jane disparut dans un accident d'avion, en fait retenue prisonnière par un maniaque. À la suite de cette aventure, elle prit provisoirement ses distances avec Peter pour mener une carrière d'actrice à Los Angeles.
C'est alors que l'Homme-Araignée fut confronté à Morlun, être apparemment immortel cherchant à se nourrir de son essence vitale. Spider-Man put s'en défaire en l'empoisonnant de radioactivité, mais quelque temps plus tard, la créature revint en force et parvint cette fois même à le tuer !
Au terme d'un mystérieux processus, Peter renaquit dans un nouveau corps issu des restes du précédent, et se découvrit pour l'occasion de nouveaux pouvoirs.

À cette période, Spider-Man avait rejoint l'équipe des Vengeurs, combattant les menaces de plus grande envergure aux côtés d'alliés tels que Captain America, Wolverine, Spider-Woman, Luke Cage et surtout Iron Man qui devint en quelque sorte son mentor. C'est ainsi que le Vengeur Doré le convainquit de révéler son identité au grand public dans le cadre du projet de loi de Recensement des Supra-Humains.
Cette information permit à plusieurs de ses ennemis de s'attaquer à lui à travers ses proches, et c'est ainsi que le Caïd envoya un sniper tirer sur Tante May, qui se retrouva dans un état critique.
Rien ne pouvant être fait pour la sauver, c'est un Spider-Man désespéré qui en vint à accepter un pacte avec Méphisto : en échange de la vie de Tante May, Peter devait renoncer à son mariage avec Mary Jane !
Cette altération de la réalité eut plusieurs autres effets, ainsi Peter n'avait plus de nouveaux pouvoirs et son identité était de nouveau secrète, tandis que Harry Osborn n'avait plus péri mais était seulement parti en désintoxication en Europe...

Après diverses aventures impliquant aussi bien de nouveaux ennemis que ses adversaires historiques, Spider-Man dut faire face à l'ultime offensive du Dr Octopus : mourant, celui-ci avait mis au point un dispositif lui permettant de transférer son esprit dans le corps de son ennemi, et vice-versa. Ainsi, le génie criminel devint Spider-Man à l'insu de tous tandis que l'esprit de Peter se retrouvait piégé dans son corps au moment où il trépassa.
Bénéficiant d'un accès aux souvenirs de Peter, Octavius put facilement duper son entourage, mais influencé par sa personnalité et ému par les derniers mots de son ennemi au seuil de la mort, il décida d'utiliser ce nouveau corps à bon escient et de devenir un Spider-Man supérieur à l'original.
Il prit la vie de Peter en main en lui faisant obtenir un doctorat et fonder sa propre entreprise, mais en tant que Spider-Man il se révéla employer des méthodes trop expéditives voire immorales.
À son insu, l'esprit de Peter était toujours présent, et au final il put se réapproprier son corps, n'ayant plus qu'à composer avec les changements apportés dans sa vie durant l'intérim d'Otto.

Lorsque le Gardien Uatu fut assassiné, des secrets furent révélés aux super-héros et c'est ainsi que Spider-Man apprit qu'à son insu, le jour où l'araignée irradiée lui avait donné ses pouvoirs, une jeune femme nommée Cindy Moon avait également subi le même sort. Il la retrouva et découvrit que leurs organismes respectifs interagissaient curieusement, les poussant à s'accoupler ! Elle adopta l'identité costumée de Silk et devint officieusement sa compagne, mais c'est alors que Morlun et sa famille se mirent en chasse de tous les Spider-Men existant dans le multivers.
À la tête d'une véritable armée de ses propres doubles dimensionnels, il put non sans mal mettre un terme à cette menace sans nul précédent, mais beaucoup ne purent y survivre...